Rougeole: mais est-il vraiment vaincu?

Il a été estimé presque ou complètement rougeole disparus, mais si malheureusement il n'est pas pour la simple raison que le vaccin, pas obligatoire mais gratuite en Italie, prévue pour deux décennies, mais ne prend pas racine dans le meilleur
rougeole

Qui a aujourd'hui, plus ou moins, une vingtaine d'années, il pourrait appartenir aux rangs des gens qui d'abord vous vaccinarono par les enfants contre la rougeole, classique maladie éruptive ils comptaient les membres des générations précédentes. Que la rougeole par la vaccination ont été presque totalement éradiquée de la littérature médicale démontre l'enquête l'Organisation mondiale de la Santé qui avait fixé l'objectif d'étudier la maladie éruptive en question comme le variole, à savoir, a disparu de la face de la terre.

Mais est-ce vraiment le cas? Malheureusement, il ne semble pas, il démontrerait une étude scientifique publiée dans la revue" The Lancet "Ce serait lancer un cri d'alarme; entre le 2006 et 2007, les cas de rougeole sont considérablement augmenté.En fait, par des études récentes, il a révélé qu'il y avait beaucoup 12,132 cas dont sept décès; un certain nombre de cas qui ont eu lieu l '85% en seulement cinq pays européens, dont l'Italie, où il se réfère à 595 cas de rougeole en 2006 et 420 l'année suivante.

"Toutefois, cela représente une amélioration significative par rapport aux années précédentes - assure le Dr Marta Luisa Ciofi des lois, co-auteur de la recherche de l'Institut de la Santé et actuellement le département de la santé médecin pédiatrique Hôpital Bambino Gesù - il suffit de penser que, en 2002/flambée de 2003, avec plus de 100 mille cas". Épidémie à laquelle l'Italie a répondu rapidement:"Il a été immédiatement approuvé un plan national par le ministère de la Santé et des régions, en colaboration avec l'Institut national de la santé - continue le médecin - qui visait d'une part à élargir la campagne de vaccination pour la rougeole, les oreillons et la rubéole, d'autre part la formation de l'exploitation et la surveillance des cas".


Il est seulement de comprendre pourquoi, malgré tout, vous continuez à tomber malade en dépit du vaccin contre la rougeole et le problème se trouve ici, dans le vaccin, qui encore, étrangement, ne sont pas devenus omniprésents comme il se doit, soit par crainte de la part de certains parents, soit par excès de prudence de la part de certains médecins, mais une chose est certaine, la vaccination ne se fait certainement tapis dans toutes les couches de la population.

"Les cas sont survenus chez les personnes non vaccinées - dit le médecin - et si les enfants dans les deux ans il y avait une couverture de 90% en 2007, il est donc pas pour les enfants plus âgés: en effet, au milieu des années ' 90 ans, le pourcentage se sont élevées à 57%". Le vaccin ne soit pas obligatoire, mais étant exempt de tout le territoire national, est maintenant de routine sur le nouveau-né.

Et si la couverture des enfants, tout en étant insuffisante -"Vous devriez obtenir à 95%" - pas une préoccupation particulière, il reste beaucoup de travail sur la "récupération" des adultes et les segments les plus défavorisés de la population tels que les Roms et les immigrés,"qui, parfois, ils n'ont même pas accès à des soins de santé adéquats."

Ne manquez pas les"îles" Vieux Continent heureux;"Il suffit de regarder la Finlande - dit Cioffi des Actes - qui n'a pas signalé tous les cas: même les Finlandais voyagent, tout comme il y a des étrangers qui arrivent en Finlande, mais bien sûr, la maladie ne se propage pas si tout le monde est vacciné."