Les mutilations génitales féminines, une pratique loin d’être abandonnée

Même dans l'Ouest, le phénomène est tellement inondé que peu de gens savent comment il est passé inaperçu en Italie seul le nombre de femmes africaines soumises à cette pratique barbare, 35.000 mutilations génitales féminines sur 110.000 femmes et des filles en Afrique et le nombre est également mis à augmenter à nouveau
Les femmes africaines

Une pratique tribale et archaïque, ainsi que profondément humiliant pour la victime et de dénoncer l'état de soumission, sociale et arriération culturelle encore vécu par la femme dans certains pays du monde, comme cela est le cas en Afrique, où le les mutilations génitales féminines sont une pratique observée huit fois sur dix, mais n'échappe pas, même les pays dits civilisés, l'Occident, en particulier, en mettant en place certaines méthodes absurdes, per'altro souvent très dangereux pour la vie même de la "victime" désignée. Évident que si cela se produit aussi en Europe ne sait pas pourquoi vouloir avoir indigènes occidentaux, pour répondre aux besoins de ces Africains qui vivent dans nos pays.


Même dans l'Ouest, le phénomène est tellement inondé que peu de gens savent comment il est passé inaperçu en Italie seul le nombre de femmes africaines soumises à cette pratique barbare, 35.000 mutilations génitales féminines sur 110.000 femmes et des filles en Afrique et le nombre est également mis à augmenter à nouveau.

Comme il est évident qu'il devra prendre l'Occident pour trouver les solutions pour essayer de faire face et prévenir le phénomène généralisé, si bien que le ministère de l'Intérieur a mis à disposition la hotline 800 300 558. Le service est géré par la direction centrale du département anti-crime du ministère de l'Intérieur de la Sécurité publique (et est une collaboration entre le ministère de l'Intérieur et le ministère de l'égalité des chances du Conseil de la présidence), se félicite des rapports et des rapports sur les crimes effectués sur le territoire italien et fournit des informations sur les établissements de santé et sur les organismes bénévoles, à proximité de la communauté des immigrants en provenance de pays où ces pratiques sont réalisées.

Les moments où vous pouvez obtenir de l'aide de ce que les opérateurs numériques sont du lundi au vendredi, de 8,00 à 14,00 et de 15.00 à 20h00. Les appels seront reçus par le personnel spécialisé du Service central des opérations de la police nationale qui, en plus de l'assistance, sera responsable de la communication des rapports de la criminalité aux équipes mobiles concernés.