Les fibromes utérins: symptômes, la grossesse, l’utérus, les remèdes

Sommaire de l'article

Les fibromes sont des tumeurs bénignes de l'utérus plutôt commun; Ils peuvent causer beaucoup de douleur, mais aussi des saignements anormaux. Environ 30% des femmes souffrent de fibromes et la plupart d'entre eux ne présentent aucun symptôme.

Ce court article va expliquer ce que sont les fibromes utérins, les causes, les symptômes, le diagnostic et le traitement.

anatomie

appareil génital féminin (http://it.wikipedia.org/wiki/File:Apparato_genitale_femminile.png)

appareil génital féminin (http://it.wikipedia.org/wiki/File:Apparato_genitale_femminile.png)

Le système reproducteur femelle se compose de:

  • vagin,
  • l'utérus,
  • les trompes de Fallope,
  • ovaires.

Les organes reproducteurs féminins sont dans le bassin, entre la vessie et le rectum.

Les ovaires ont deux fonctions principales:

  1. La production d'hormones spécialisées telles que l'oestrogène et la progestérone.
  2. L 'ovulation, à savoir la libération d'ovules nécessaires pour la reproduction.

Les hormones produites par les ovaires sont essentiels pour assurer la régularité de l'ovulation. Les hormones préparent également les parois internes de l'utérus pour la poursuite de la grossesse. Après avoir été libéré, l'ovule se déplace le tube de Fallope où il peut être fécondé pour implant, quelques jours plus tard dans l'utérus. Si l'ovule n'a pas été fécondé, ou l'implantation ne va pas se concrétiser, il sera expulsé au cours de la menstruation en même temps que la paroi de l'utérus.

L'utérus est un organe en forme de poire. Il est d'environ 8 cm de long et est formée par trois couches (robes). La plupart du temps la couche interne de l'utérus est appelé endometrium.

Avec l'approche de ménopause, la cycles menstruels deviennent irrégulières et, éventuellement, arrêter complètement: le vrai et le bon commence la ménopause lorsque les ovaires cessent de produire les hormones et la libération des ovules.

au cours de la grossesse le fœtus reste dans l'utérus jusqu'au moment de la naissance: l'utérus est en mesure d'élargir considérablement, la couche musculaire moyenne produit des contractions du travail (douleurs du travail) qui permettent à l'enfant à naître.


La partie inférieure de l'utérus, le col est appelé et est relié au vagin. L'ouverture du vagin est située entre l'urètre (l'ouverture de la vessie) et le rectum.

La vessie est antérieure du vagin et de l'utérus. Les reins transmettent l'urine dans la vessie par deux tubes appelés uretères.

L'intestin et du rectum sont respectivement au-dessus et en arrière du vagin et de l'utérus.

fibromes

Les fibromes utérins sont des tumeurs bénignes de la couche médiane des parois de l'utérus, qui est la couche musculaire qui provoque des contractions pendant l'accouchement.

la tumeur est une prolifération anormale de cellules et de tissus, les formes bénignes ne sont pas cancéreuses et ne se propagent pas ailleurs dans le corps. Le cancer, cependant, est également appelée tumeur maligne car elle se propage dans d'autres parties.

Les fibromes utérins sont de petits nodules formés de cellules de muscle lisse et du tissu fibreux, qui se développent dans la paroi utérine. Les fibromes peuvent être constitués par un nodule unique ou plusieurs nodules regroupés sous forme de cluster. Leur diamètre peut varier de quelques millimètres jusqu'à 20 cm. Les fibromes utérins, ainsi que croître au sein de la paroi utérine, peut faire saillie dans la cavité utérine ou à la surface externe de l'utérus.

La plupart des fibromes se développe dans les parois de l'utérus, les médecins les classent en trois groupes en fonction de la zone dans laquelle ils se développent:

  1. Les fibromes sous-muqueux se développent dans l'utérus, en contact avec les parois.
  2. Les fibromes intra-muros se développent à l'intérieur des parois musculaires de l'utérus.
  3. Les fibromes subsierosi se développent à l'extérieur de l'utérus.

Certains fibromes poussent accrochés aux petites tiges sur la surface interne ou à l'extérieur de l'utérus. Ils sont appelés fibromes pédiculés.

les causes

Les fibromes utérins se développent à partir du tissu du muscle lisse de l'utérus (myomètre). Une seule cellule est lue de façon répétée et crée finalement une masse claire, ferme et caoutchouteuse, distinct du tissu environnant.

Les fibromes peuvent avoir des tailles très différentes peuvent varier de dimensions invisibles à l'œil nu, jusqu'à volumineuses masses qui peuvent se déformer et dilater l'utérus. Ils peuvent être simples ou multiples et dans des cas extrêmement graves de l'utérus peut être ainsi dilaté d'étendre jusqu'à la cage thoracique.

Les médecins ont pas encore identifié la cause des fibromes utérins, mais la recherche et l'expérience clinique semblent suggérer plusieurs facteurs:

  • des mutations génétiques. Dans de nombreux fibromes gènes qui codent pour les cellules du muscle utérin sont modifiées.
  • causes hormonales. L'oestrogène et la progestérone, deux hormones qui stimulent le développement des membranes muqueuses utérines en préparation pour la grossesse, semblent favoriser la croissance des fibromes. Fibrome contiennent plus d'oestrogène et de progestérone que les cellules musculaires normales des parois de l'utérus.
  • D'autres facteurs chimiques. Les substances qui aident le corps à maintenir les tissus, tels que le facteur de croissance de type insuline, peut favoriser le développement des fibromes.

Facteurs de risque

Pour les fibromes utérins il existe d'autres facteurs de risque en plus d'être en âge de procréer. Parmi ces autres facteurs, nous trouvons:

  • familiarité. Si votre mère ou votre soeur avait un fibrome, vous avez plus de chances de tomber malade.
  • course. Les femmes noires sont plus susceptibles de souffrir de fibromes que les femmes des autres groupes raciaux. En outre, les femmes noires tombent malades à un âge inférieur et sont plus susceptibles de développer des grands fibromes ou plus d'un fibrome.

Les études consacrées à d'autres facteurs de risque potentiels continuent dans ces domaines:

  • obésité. Certaines recherches ont montré que les femmes obèses ont un risque plus élevé de fibromes en développement, mais d'autres études ont montré aucun lien entre les deux maladies.
  • contraceptifs oraux. Les données recueillies à ce jour confirment que les femmes qui prennent des contraceptifs oraux sont moins susceptibles de souffrir de fibromes. Cela vaut pour les femmes en général, sauf pour ceux qui ont commencé la thérapie contraceptive orale entre 13 et 16 ans.
  • Grossesse et accouchement. Les chercheurs ont également demandé si la grossesse et l'accouchement peuvent avoir un effet protecteur: les résultats obtenus à ce jour seraient favorables à la présence d'un tel effet.

symptômes

Les symptômes des fibromes sont les plus fréquentes:

  • périodes lourdes,
  • menstruation prolongée Ils peuvent durer pendant une semaine ou plus,
  • La douleur ou de la pression dans la région pelvienne,
  • mictions fréquentes,
  • Difficulté vidange de la vessie,
  • constipation,
  • mal au dos ou la douleur dans les jambes.

Dans de rares cas, les fibromes peuvent causer de la douleur aiguë, lorsque le flux sanguin qui l'alimente est trop faible. Si vous ne recevez pas la nourriture du fibrome commence à mourir, les produits de la dégénérescence du fibrome peut infiltrer dans les tissus environnants, provoquant la douleur et fièvre. Si les fibromes sont pédiculés (ie relié à la paroi de l'utérus que par une tige), il peut devenir très douloureux si elle se tord la tige, diminuant ainsi l'approvisionnement en sang.

Les symptômes varient en fonction de l'emplacement des fibromes:

  • fibromes sous-muqueux. On pense que les fibromes qui se développent dans l'utérus (les fibromes sous-muqueux) sont principalement responsables de lourdes périodes et prolongée, cependant, sont un problème pour les femmes qui veulent un enfant.
  • fibromes sous-séreux. Les fibromes qui poussent vers l'extérieur de l'utérus (les fibromes sous-séreux) peut comprimer la vessie et ensuite faire vous ressentez des symptômes urinaires. Si l'utérus fibrome dépasse de l'arrière peut comprimer le rectum, provoquant la constipation, ou sur les nerfs rachidiens, provoquant des maux de dos.

dangers

Les fibromes utérins sont généralement pas dangereux, mais il peut causer de l'inconfort et provoquer des complications telles que l 'anémie en raison de périodes lourdes.

Dans de rares cas, les fibromes peuvent étirer hors de l'utérus, comme une tige. Si la tige est tordue, la femme peut éprouver une douleur soudaine et aiguë dans le bas-ventre. Dans ce cas, vous devez immédiatement aller à la salle d'urgence et probablement besoin d'une chirurgie.

diagnostic

Vous avez sans doute ne se rendent pas compte qu'ils ont un fibrome utérin, à moins que vous commencez à avoir des symptômes. Dans certains cas, les gynécologues identifient les fibromes au cours d'une visite de routine: Au cours de la visite, le gynécologue pour vérifier la taille de l'utérus en insérant deux doigts d'une main dans le vagin, tandis que l'autre exerce une légère pression sur l'abdomen . Si vous souffrez de fibromes de l'utérus, il peut être agrandie, ou être dans une position anormale.

Si votre médecin soupçonne que vous avez un fibrome et veut confirmer le diagnostic, vous pouvez utiliser les technologies d'imagerie, à savoir des dispositifs spéciaux qui créent l'image intérieure de votre corps, sans avoir à subir une intervention chirurgicale. Parmi les techniques les plus courantes de l'imagerie diagnostique nous sommes:

  • Ultrasons, qui utilise des ondes sonores pour traiter l'image.
  • L'imagerie par résonance magnétique, ou IRM qui utilise des ondes électromagnétiques et des ondes radio pour traiter l'image.
  • Le x-ray qui utilise un type de rayonnement électromagnétique à «voir» l'intérieur du corps.
  • La tomodensitométrie (TDM) qui se fixe des images radiographiques sous des angles différents pour développer une image plus complète.

Dans certains cas, les médecins utilisent une combinaison de ces technologies.

Parfois, cependant, le seul moyen de déterminer la présence de fibrome utérin est la chirurgie.

  • Laparoscopie. Dans cette opération, le chirurgien fait une petite incision dans l'abdomen, après avoir gonflé avec un gaz inoffensif; puis à l'aide d'une petite caméra avec une source de lumière à l'intérieur, le chirurgien peut observer s'il y a des fibromes.
  • Votre médecin peut recommander une opération appelée hystéroscopie, qui est réalisée en insérant un tube dans le vagin à la fin de laquelle il y a un appareil photo: de cette façon, le chirurgien peut voir s'il y a des fibromes dans l'utérus.

Rappelez-vous qu'il est la chirurgie, donc il faudra un certain temps pour récupérer complètement, mais le temps de guérison varie en fonction du patient.

Soins et traitement

il n'y a pas de traitement pour les fibromes qu'il est valable pour tous les patients et se trouve être la meilleure dans tous les cas, à la place, il existe différentes possibilités de traitement. Dans la plupart des patients, la meilleure chose à faire après avoir été diagnostiqués avec des fibromes est savent simplement qu'il ya et les garder sous contrôle.

surveillance active

Si vous êtes comme la plupart des autres femmes ayant des fibromes, vous ne ressentez aucun symptôme. Dans votre cas, la surveillance active ou attente vigilante peut être le meilleur choix, parce que

  • Les fibromes sont des tumeurs non cancéreuses;
  • interférer avec la grossesse dans des circonstances très limitées;
  • en général, ils se développent lentement et ont tendance à se rétrécir après la ménopause, lorsque les niveaux d'hormones de la reproduction diminuent.

Ce type de thérapie est le meilleur choix pour la grande majorité des femmes atteintes de fibromes utérins.

La thérapie médicamenteuse

Les médicaments contre les fibromes utérins ils ciblent les hormones qui régulent le cycle menstruel et sont utilisés pour traiter les symptômes tels que des règles abondantes et des douleurs pelviennes. Ils ne suppriment pas les fibromes, mais peuvent les réduire. Parmi les médicaments utiles, nous incluons:

  • gonadolibérine agonistes hormonaux (Gn-RH). Pour déterminer le début d'un nouveau cycle menstruel, un centre de contrôle du cerveau (hypothalamus) donne le Gn-RH ou de l'hormone de libération des gonadotrophines. Cette substance atteint la glande pituitaire, une petite glande située à la base du cerveau, et met en branle une série d'événements qui stimulent les ovaires à produire de l'œstrogène et de la progestérone. Les médicaments appelés agonistes de la gonadolibérine agissent sur la même hormone organes cibles Gn-RH. Pris en tant que médicament, cependant, l'agoniste produit l'effet opposé à celui de l'hormone normalement produite par le corps. Les niveaux d'oestrogène et de progestérone diminue, la menstruation arrête, les fibromes rétrécissent et l'anémie améliore souvent.
  • progestatif spirale. Si vous souffrez de fibromes qui ne faussent pas l'utérus, un progestatif DIU peut atténuer le flux menstruel excessif et la douleur causée par les fibromes. Le progestatif en spirale ne sert à soulager les symptômes et ne pas rétrécir ou disparaître ou les fibromes.
  • androgènes. Les ovaires et les glandes surrénales, situées au-dessus des reins produisent des hormones androgenes, les dits mâles. La thérapie médicamenteuse basée sur androgènes peut soulager les symptômes des fibromes.
  • la danazol, une substance synthétique similaire à la testostérone, peut être efficace pour arrêter la menstruation et de corriger l'anémie; En outre, il peut même être utile pour réduire la taille des fibromes et de la cavité utérine. Cependant, de nombreuses femmes hésitent à prendre ce médicament en raison des effets secondaires occasionnels, tels que le gain de poids, la dysphorie (sensation dépression, anxiété ou agitation) acné, mal de tête, hirsutisme et de modification de la voix.
  • d'autres drogues. Les contraceptifs oraux ou les progestatifs peuvent aider à contrôler le cycle menstruel, mais pas la réduction de la taille des fibromes. médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), qui sont des médicaments non hormonaux sont efficaces contre les saignements vaginaux, mais seulement si elle est pas connecté à la présence de fibromes.

hystérectomie

Cette opération, qui consiste en l'ablation de l'utérus, reste la seule solution définitive et efficace pour des fibromes utérins. Hystérectomie, cependant, est une chirurgie très grave. Après l'opération, vous ne serez pas avoir des enfants et, si vous choisissez de vous faire enlever aussi les ovaires, vous entrerez la ménopause et vous devez choisir ou non La thérapie de remplacement hormonal. Beaucoup de femmes souffrant de fibromes utérins peuvent choisir de laisser les ovaires intacts.

Si je suis un fibroid'll avoir à faire une hystérectomie?

Une hystérectomie (ablation chirurgicale de l'utérus) ne sont pas le meilleur choix pour toutes les femmes qui ont des fibromes. Si vous voulez un enfant, bien sûr, vous aurez envie d'éviter cette intervention. De même, si les fibromes sont asymptomatiques ou petit, vous obtiendrez de meilleurs résultats en utilisant les analgésiques ou la thérapie hormonale. Les chirurgiens sont également au point des techniques moins invasives points qui préserve l'utérus.

Dans certains cas, cependant, l'hystérectomie est la meilleure thérapie. Si vous avez un fibrome et de réfléchir à ce choix vous parlez de toutes les caractéristiques de l'intervention avec votre médecin et votre famille.

Subir une hystérectomie signifie ne plus être en mesure d'avoir des enfants. La chirurgie est irréversible, donc vous devez être absolument certain de la décision avant d'entrer dans la salle d'opération.

Rappelez-vous que les interventions des cicatrices physiques peuvent guérir rapidement, mais certains des effets de l'hystérectomie peut durer longtemps. Nous vous conseillons de parler à d'autres femmes qui ont subi une intervention avant de prendre une décision. De nombreux hôpitaux, les cliniques et les cliniques gynécologiques offrent des groupes d'entraide pour les femmes qui ont subi ou qui sont sur le point de subir une intervention chirurgicale.

myomectomie

Dans cette intervention, le chirurgien enlève les fibromes, mais en conservant l'utérus. Si vous voulez un enfant, vous pouvez choisir cette option. Avec myomectomie, contrairement hystérectomie, il y a le risque que les fibromes peuvent réapparaître. Le myomectomy peut être effectuée avec des techniques différentes:

  • myomectomie abdominale. Si les fibromes sont si nombreux, ou très grand ou profond, le médecin peut utiliser une technique chirurgicale à l'air libre pour les enlever.
  • myomectomie laparoscopique. Si les fibromes sont petites et en plus petit nombre, vous pouvez choisir avec votre médecin pour une opération par laparoscopie, en utilisant des instruments minces insérés à travers de petites incisions abdominales pour enlever les fibromes de l'utérus. Le chirurgien est en mesure de voir le site chirurgical à travers un écran relié à une petite caméra insérée au sommet de l'un des outils. Actuellement la chirurgie robotique permet de supprimer plusieurs fibromes ou un grand fibrome en une seule intervention.
  • myomectomie par hystéroscopie. Cette intervention peut être utile dans le cas où les fibromes sont situés à l'intérieur de la cavité utérine (fibromes sous-muqueux). Une longue, mince instrument (le hystéroscope) est inséré dans l'utérus par le vagin et le col. Merci all'isteroscopio, le chirurgien peut voir et enlever les fibromes. Cette intervention, pour atteindre les résultats souhaités, doit être effectuée par un chirurgien expérimenté.

D'autres techniques pour réduire ou éliminer les fibromes

Il existe d'autres techniques qui peuvent détruire les fibromes utérins sans les enlever chirurgicalement. Parmi eux, nous trouvons:

  • Myolyse. Cette technique laparoscopique, un léger courant électrique ou un faisceau laser détruit les fibromes rétrécissent et les vaisseaux sanguins qui les alimentent. Une technique similaire, appelé criomiolisi, gèle les fibromes en utilisant de l'azote liquide. La sécurité, l'efficacité et le risque de récidive des fibromes liés à myolyse et criomiolisi doivent encore être établi avec certitude.
  • ablation de l'endomètre. Cette technique, réalisée avec un instrument spécial inséré dans l'utérus, utilise la chaleur, micro-ondes, l'eau chaude ou de courant électrique pour détruire la paroi de l'utérus: vous permet d'arrêter ou de réduire la menstruation flux menstruel. ablation de l'endomètre est efficace lorsque vous souhaitez arrêter une période menstruelle anormale, mais il est inutile si les fibromes ne sont pas dans la paroi interne de l'utérus.
  • embolisation de l'artère utérine. De petites particules sont injectées (agents d'embolisation) dans l'artère alimentant l'utérus: de cette façon le flux sanguin vers les fibromes est arrêté et les fibromes diminuera. Cette technique, réalisée par un chirurgien radiologique, est efficace pour réduire les fibromes et de soulager les symptômes. Par rapport à la chirurgie traditionnelle, vous avez deux avantages: elle est pas pratiquée toute incision et le temps de guérison est moins. Des complications peuvent survenir si l'apport sanguin aux ovaires ou d'autres organes sont compromis.

L'échographie de chirurgie focalisé guidé par l'imagerie par résonance magnétique est une technique non invasive, capable de retenir l'utérus.

Au cours de la chirurgie, vous êtes à l'intérieur d'un équipement spécial pour l'imagerie par résonance magnétique, qui permet au chirurgien de voir l'intérieur de votre corps, puis localiser et détruire (supprimer) les fibromes dans l'utérus: ne rien faire Gravure. Pour localiser et détruire les fibromes sont utilisés ondes sonores concentrés, à haute fréquence et haute énergie. La thérapie consiste en une seule séance: vous entrez et sortez de la salle d'opération plusieurs fois, généralement à quelques heures de route. Les premiers résultats de cette technologie sont prometteurs, mais l'efficacité à long terme n'a pas été démontrée.

Avant de prendre une décision

Les fibromes ne sont pas cancéreuses et se développer habituellement lentement, donc avant de prendre une décision, vous aurez le temps d'informer sur l'opportunité et la guérison en mode. Le meilleur choix dans votre cas dépend de nombreux facteurs, y compris:

  • la gravité des symptômes,
  • tout projet d'avoir un enfant,
  • votre âge (et donc les années restant jusqu'à la ménopause),
  • vos impressions d'intervention.

Avant de prendre une décision, examiner les avantages et les inconvénients de toutes les possibilités à l'égard de votre situation spécifique. Rappelez-vous, cependant, que dans la plupart des cas, aucun traitement sera nécessaire.

Médecine alternative

Vous avez probablement rencontré sur Internet ou dans un livre consacré à la santé alternatives de thérapies de femmes, comme les régimes alimentaires, des enzymes, des lotions hormonaux ou l'homéopathie, qui combine les techniques de réduction du stress et des préparations à base de plantes.

L'enquête jusqu'à présent n'a pas été en mesure de dire avec certitude si les régimes alimentaires ou d'autres méthodes sont efficaces dans la prévention ou le traitement des fibromes, en d'autres termes, il n'y a actuellement aucune preuve scientifique de l'efficacité de ces techniques.

prévention

Les chercheurs continuent d'enquêter sur les causes des fibromes, mais la science ne suggèrent pas encore les techniques de prévention sûres. Même si cela se révèle impossible d'empêcher les fibromes, vous pouvez vous consoler: seul un faible pourcentage de ces tumeurs prouve le traitement nécessaire.

grossesse

Les fibromes se développent généralement chez les femmes en âge de procréer, alors susciter des inquiétudes pour le succès d'une éventuelle grossesse.

Habituellement, les fibromes ne gênent pas non plus la conception ou à la grossesse. Cependant, dans de rares cas, ils peuvent déformer ou bloquer les trompes de Fallope ou d'entraver le passage des spermatozoïdes du col pour les trompes de Fallope. Les fibromes sous-muqueux peuvent empêcher l'implantation et la croissance de l'embryon.

La recherche montre que les femmes enceintes qui ont des fibromes sont risque légèrement plus élevé de fausse couche, accouchement prématuré, la position anormale du fœtus et le détachement du placenta de la paroi utérine. Cependant, ces liens ne sont pas confirmées par toutes les recherches.

Outre les complications qu'elles varient en fonction du nombre, la taille et la localisation des fibromes. Les fibromes multiples et de grands fibromes sous-muqueux qui déforment la cavité utérine sont ceux qui sont les plus susceptibles de causer des problèmes. Une complication plus fréquente pendant la grossesse est localisée la douleur qui se produit habituellement entre les premier et deuxième trimestres. Habituellement, elle peut être traitée avec des analgésiques simples.

Dans la plupart des cas, cependant, les fibromes ne pas interférer avec la grossesse et ne nécessitent aucun traitement. Dans le passé, on a cru que les fibromes croissent plus rapidement pendant la grossesse, mais plusieurs études contredisent cette hypothèse. La plupart des fibromes reste constante dans la taille, mais certains peuvent augmenter ou diminuer légèrement, habituellement au cours du premier trimestre.

Si vous souffrez de fibromes et des fausses couches répétées eu, votre médecin peut vous conseiller de supprimer un ou plusieurs fibromes pour augmenter la probabilité de terminer la grossesse, surtout si l'avortement n'a pas d'autres causes évidentes et les fibromes déforment la cavité utérine.

Médecins habituellement ne suppriment pas les fibromes pendant la césarienne, parce que le risque de saignement serait trop élevé.

Quand appeler le médecin

Aller chez le médecin si vous ressentez:

  • la douleur pelvienne qui ne disparaît pas,
  • Règles trop abondantes ou douloureuses,
  • Spotting entre une menstruation et l'autre,
  • La douleur pendant les rapports sexuels,
  • Difficulté vidange de la vessie,
  • Difficulté dans le mouvement de l'intestin.

Rendez-vous immédiatement à la salle d'urgence s'il y a un saignement vaginal lourd ou si apparaît soudainement une douleur pelvienne très intense.

Traduction par Elisa Bruno, sources:

  • nih.gov
  • nih.gov, deuxième source
  • Mayo

examen scientifique et la correction par le Dr Guido Distemper (pharmacien)
Les informations contenues dans cet article ne doit en aucun cas remplacer la relation médecin-patient; au contraire, il est recommandé de demander conseil à votre médecin avant de vous mettre en œuvre un conseil ou d'une indication donnée.