Les cellules souches

all
Sommaire de l'article
La moelle osseuse est le hématopoïétique organe par excellence; il contient une population de cellules souches d'origine mésodermique, connue sous le nom CSH ou Les cellules souches hématopoïétiques. Cette classe de ASCs Il est responsable de la production de précurseurs lymphoïdes et myéloïdes, dont l'apparition précède la formation de tous les éléments figurés du sang. De progéniteurs lymphoïdes proviennent des cellules B, les cellules T et, finalement, les lymphocytes NK. Les progéniteurs myéloïdes matures, au contraire, en raison des processus de citodifferenziativi sophistiqués, dans les érythrocytes, les neutrophiles, les monocytes, les basophiles, les eosinophiles, les macrophages et les mégacaryocytes. la CSH Ils peuvent facilement être isolées à partir de moelle osseuse, placé dans la plaque et traitées comme des cultures en suspension. Plusieurs sont les marqueurs de surface utilisables pour leur caractérisation phénotypique, tout d'abord la sialomucina glycoprotéine ou CD-34. Au sein de la population de cellules CD34 +, il est possible de distinguer les sous-populations dans différentes étapes de maturation, par la recherche simultanée d'autres antigènes de surface. Le CD-38 et CD-133, par exemple, identifier une catégorie de cellules au degré intermédiaire de cellules souches, tandis que le sous-ensemble CD34 + / CD38- définit une population plus primitive. D'autres marqueurs, fortement exprimé sur les lignes déjà engagé, Ils sont représentés par le CD-14, CD 33, CD 45, CD 71, HLA-DR et de CD-45RA. Dans plusieurs études, il a été démontré que les cellules souches hématopoïétiques sont capables de transdifférenciation dans une variété de types de cellules, à la fois in vitro que in vivo,; récemment, ils ont été utilisés avec de bons résultats dans la thérapie cellulaire expérimentale, afin de réaliser la régénération des cellules du foie. Tels que souches hématopoïétiques, le cerveau possèdent également la propriété de transdifférenciation, la in vitro comment in vivo,. la Cellules souches neuronales (NNC), en particulier les conditions de croissance, donnent lieu à la fois à des cellules du système nerveux, tels que les neurones, les astrocytes et oligodendrocytes, les deux myoblastes à ostéoblastes et progéniteurs sanguins.

Les applications cliniques de ASCs.

Chez l'adulte souches somatiques coloniser plusieurs districts de tissus différents, tels que les épithéliums, le foie, les muscles striés, le système nerveux central, la moelle osseuse et le tissu adipeux. Étant donné le potentiel et la polyvalence des ASCs, les efforts des chercheurs sont maintenant tournés vers leur utilisation thérapeutique potentielle pour le traitement de maladies dégénératives. Le but de la recherche est de trouver des moyens pour restaurer les tissus et les cellules qui en raison des processus pathogéniques, ont été gravement endommagés. Dans ce contexte, un grand nombre des espoirs ont été placés dans la tige résidant dans la moelle osseuse.

potentiel de souches résidant dans la moelle osseuse.

Dans la moelle osseuse, en dehors de Les cellules souches hématopoïétiques, il est possible de détecter la présence d'une seconde population cellulaire, la Bone Marrow stromales Cellules souches ou BMSSCs. Les marqueurs qui caractérisent le phénotype de ces cellules au stade le plus précoce de la différenciation, ont le CD-34, CD-117, le STRO-1, le CD-133, CD-90.

la BMSSCs sont des cellules qui in vitro proliférer, se développer et de se différencier en adhérant à la partie inférieure de la plaque; si convenablement induite, ils sont capables de générer des progéniteurs capables de se différencier en plusieurs cellules conjonctives. De nombreuses études ont, en effet, mis en évidence la capacité de BMSSCs mûrir dans les ostéoblastes, les chondrocytes, les cellules musculaires, des adipocytes et des ténocytes.

le terme Les cellules de moelle Souches Il est récent; initialement, et pendant une longue période, ces cellules pluripotentes ont été identifiés comme Colony Forming Unit-Fibroblastes ou Marrow stromales Fibroblastes. la Bone Marrow stromales Cellules souches à la fois murines et humaines, ils ont des qualités appréciables en matière plastique et clonogénique et en outre, montrent une aptitude marquée à répondre à des stimuli, in vitro que in vivo,. Sans surprise, dans des modèles animaux avec des lésions des tissus massifs, il a été constaté expérimentalement une augmentation significative de la concentration sérique de "Stromale dérivée Factor-1" (Également connu sous le nom STRO-1) Une chimiokine capable d'interagir avec le récepteur CXCR4 présente sur la membrane plasmique BMSSCs. STRO-1funge par chimiotactique, la régulation de la mobilisation de circulation os Les cellules de moelle Souches et son adresse spécifique au site de la lésion tissulaire (31). A la destination désignée, BMSSCs Ils semblent fournir efficacement pour tous les phénomènes réparatrices.


Il est bon de se rappeler que la moelle osseuse est le siège aussi de précurseurs ayant un potentiel similaire à dell'angioblasto embryonnaire; Ces cellules, appelées Cellules progénitrices endothéliales ouEPCs, ils sont capables de proliférer et de se différencier en cellules endothéliales matures. Des études récentes suggèrent que EPCs acte en améliorant la fonction des tissus a obtenu une lésion ischémique par l'induction et la modulation de l'angiogenèse. La première description détaillée de l'isolement du précurseur endothéliale remonte à 1997. La plupart des marqueurs qui caractérisent EPCs Ils sont communs à ceux des cellules souches hématopoïétiques: CD-34, CD-133 et le VEGF-R2. Le passage de la Cellules progénitrices endothéliales de la moelle osseuse dans la circulation sanguine, il est marqué par une diminution de l'expression du CD 133 ainsi que par la positivité persistante pour CD-34 et le VEGF-R2. L'acquisition ultérieure de la négativité pour le CD-133 et CD-34, marque une nouvelle étape la différenciation, les cellules endothéliales matures, caractérisé par l'expression de CD-54, CD-31 / PECAM-1, la VE-cadhérine et vWF (Von Willebrand Factor). Le rôle des précurseurs endothéliales est dans la régénération ou à l'abri des structures vasculaires et les tissus extravasculaires. L'infarctus aigu du myocarde, par exemple, est associée à l'augmentation rapide de la EPCs circulant. un traumatisme vasculaire aussi, comme l'implantation de by-pass coronaire, semblent induire une mobilisation rapide de ces cellules.

la Bone Marrow stromales Cellules souches, de manière similaire à Cellules souches hématopoïétiques, Ils ont immédiatement suscité l'intérêt des chercheurs, grâce à leur potentiel clonogénique indiscutable et la différenciation. La littérature scientifique continue aujourd'hui à réserver beaucoup d'espace pour l'étude de ces cellules afin qu'elles puissent être mieux compris grâce aux caractéristiques biologiques et moléculaires, afin de les rendre disponibles à des fins thérapeutiques. Promettant de le faire, ils sont aussi Cellules progénitrices endothéliales, pour lequel, cependant, restent encore à préciser le rôle physiologique et la capacité plastique.

bibliographie

Alvarez-Buylla,
R. et Lois, les cellules souches neuronales C dans le cerveau des vertébrés adultes. tige
13 cellules, 263 à 272,1995.

Morrison SJ,
Shah NM, Anderson DJ. Les mécanismes de régulation de la biologie des cellules souches. Cellule 88: 287-298, 1997.

Watt FM, Hogan
BL. Out of Eden. Cellules souches et leurs niches. Sciences 287: 1427-1430, 2000.

G. Klein
la matrice extracellulaire du microenvironnement hématopoïétique. Experientia 51: 914-926, 1995.

Poulsom R, Alison MR, Forbes SJ et al. Adulte plasticité des cellules souches. J Pathol. 197: 441 à 456,2002.

Clarke D,
Johansson C, Wilbertz k et al. potentiel Généralisée des cellules souches neurales adultes. Science.193: 281-287, 2000.

Zon,
L.I. La biologie du développement de l'hématopoïèse. sang 86, 2876-2891, 1995.

Bonnet D. hématopoïétique des cellules souches. Journal of pathology.197: 430-440, 2002.

Zipori,
D. Le renouvellement et la différenciation des cellules souches hématopoïétiques. FASEB J. 6, 2691-2697, 1992.

Morrison,
S.J., Uchida, N., et Weissman, I.L. La biologie des cellules souches hématopoïétiques.
Annu. Rev. Cell Dev. Biol. 11, 35 à 7,1994.

Lagasse E., H. Connors, Al
Dhalimy M., M. Reitsma, Dohse M., L. Osborne, X. Wang, M. Finegold, Weissman I.L., les cellules souches hématopoïétiques purifiées Grompe M. peuvent se différencier en hépatocytes in vivo. Nat. Med. 6: 1229-1234, 2000.

Reynolds,
B. R., et Weiss, S. génération des neurones et des astrocytes à partir de cellules isolées du système nerveux central chez le mammifère adulte. Science. 255, 1707 à 1710 1992.

Stemple,
D. L., et Anderson, D. J. Isolement d'une cellule souche pour les neurones et les cellules gliales de la crête neurale de mammifère. Cell.71, 973-985, 1992.

Clarke DL., Johansson CB., J. Wilbertz, Veress B., E. Nilsson, Karlstrom H .. potentiel Généralisé de cellules souches neuronales adultes. Science. 288 (5471): 1660-3 2000.

Bjornson CR,
Rietze RL, Reynolds BA, Magli MC, Bishops AL. Tourner le cerveau en sang: Un hématopoïétique n'ADOPTÉ par les cellules souches neurales adultes in vivo,. Sciences 283: 534-537, 1999.

J.M. Slack Cellules souches dans épithéliales Tissues. Science. 287: 1431-1433 2000.

Vendre, S. Y at-il une cellule souche du foie? Cancer Res. 50: 3811-3815, 1990.

Vendre S. foie cellules souches. Pathos Mod. 7: 105 à 112,1994.

Jackson K, T I, potentiel M Goodell Hemopoeitic pour les cellules souches isolées à partir de muscle squelettique murin. Proc. Natl. Acad. Sci 96: 14.482 à 14486,1999.


Seale, P., Rudnicki, M.A. Un nouveau regard sur l'origine, la fonction et "les cellules souches" l'état des cellules satellites du muscle. Dev. Biol. 2000; 218: 115-124.

Conget PA &
Minguell JJ. propriétés phénotypiques et fonctionnelles des cellules progénitrices mésenchymateuses de moelle osseuse humaine. Journal of Cellular Physiology, 181: 67-73, 1999.

Johnstone B, Hering TM, Caplan AI, Goldberg VM, Yoo JU. Dans la chondrogenèse in vitro de moelle osseuse dérivées de cellules souches mésenchymateuses. Exp Cell Res 238: 265-272, 1998.

Ferrari
G, Cusella-De Angelis G, M Coletta, Paolucci Et, Stornaiuolo A, Cossu G. Muscle régénération par la moelle osseuse dérivées de progéniteurs myogéniques. Sciences 279: 1528-1530, 1998.

Caplan AI. Le processus mesengenic. Clin Plast Surg 21: 429-435, 1994.

Owen M. Marrow cellules souches stromales. Journal of Cell Science (Suppl), 10: 63-76, 1988.

Prockop DJ. les cellules stromales de moelle que les cellules souches des tissus non hématopoïétiques. Science, 276: 71-74, 1997.

Castro-Malaspina H, Gay RE, Resnick G, Kappor N, P Meyers, Chiareri D, S McKenzie, Broxmeyer HE, Moore MA. Caractérisation des cellules osseuses humaines de fibroblastes de moelle osseuse formant des colonies (CFU-F), et leur descendance. Sang 56: 289-301, 1980.

Piersma AH, Brockbank KG, Ploemacher RE, van Vliet Et, Brakelvan Peer KM, Visser PJ.
Caractérisation des cellules stromales fibroblastiques de moelle osseuse de souris. Exp Hematol 13: 237-243, 1985.

Dennis JE, Merriam, Awadallah A, Yoo JU, Johnstone B, Caplan AI. A quadripotential
cellules souches mésenchymateuses isolées à partir de la moelle d'une souris adulte. J Os Miner Res 14: 700-709, 1999.

Pittenger M.F., Mackay A. M., Beck S.C., Jaiswal R.K., Douglas R., Moscou J.D., Moorman M.A., Simonetti D.W., Craig S., Marshak D.R. Potentiel Multinlineage des adultes mésenchymateuses humaines cellules souches. Science. 284: 143 à 147,1999.

Kucia
M, J Ratajczak, Reéta R, et al. musculaire spécifique d'un tissu, le foie et les cellules souches / progénitrices neurales résident dans la moelle osseuse, répondent réservé à un SDF-1 gradient et sont Mobilisé dans le sang périphérique Lors d'un stress et une lésion tissulaire. Blood Cells Mol Dis. 2004 Jan-Feb; 32 (1): 52-7.

M Hristov, Erl W, Weber PC. Progénitrices endothéliales Les cellules d'isolement et la caractérisation.
TCM .5: 201-206 2003.

Asahara T,
Murohara T, Sullivan A et al. L'isolement des cellules progénitrices endothéliales putatifs pour angiogenensis.
Science. 275: 964-967, 1997.

Shintani S,
Murohara T, Ikeda H et al. La mobilisation des cellules progénitrices endothéliales chez des patients présentant un infarctus du myocarde aigu. Circulation. 103: 2776-2779, 2001.

Gill M, Dias S, Hattori K. Vascular trauma induit une mobilisation rapide mais transitoire de AC133 + VEGFR2 + précurseur endothéliale cells.Circ Res. 88: 167-174

Note:
Point de bonne qualité et agrave;

Accueil Blog Voulez-vous commenter cet article?
Faites-le dans le forum