Les allergies et l’urticaire chronique: symptômes, causes, le traitement

Sommaire de l'article
Hives sur le dos (http://en.wikipedia.org/wiki/File:Hives_on_back.jpg)

Hives sur le dos (http://en.wikipedia.org/wiki/File:Hives_on_back.jpg)

Vous savez probablement déjà les ruches: elles sont petites et rougeâtres renflements irréguliers qui apparaissent sur la peau, provoquant intense démangeaison: Environ 20 pour cent de la population souffre de l'urticaire au moins une fois dans leur vie, ce qui semble souvent soudainement et ne dure que quelques heures ou, plus rarement, pendant plus de six semaines.

Chez certaines personnes, il ne disparaît pas complètement, ou semble passer, mais a tendance à se reproduire fréquemment: peuvent réapparaître pendant des mois ou, plus rarement, pendant des années. Ceci est la raison pour laquelle cette forme est appelée urticaire chronique, du point de vue scientifique urticaire chronique idiopathique; il est défini en tant que telle que dure pendant plus de 6 semaines, alors que dans le cas de plus courte durée que l'on appelle urticaire aiguë. Les deux formes ont des symptômes et des manifestations similaires, très probablement identiques, et sont diagnostiquées sur la base de la durée.

Ce trouble ne met pas en danger la vie du patient, mais peut causer l'inquiétude et le handicap.

Urticaire chronique affecte les deux sexes, cependant, semble avoir une incidence plus élevée chez les femmes d'âge moyen. 30 pour cent des adultes atteints dall'angioedema sont également affectés, dans lequel le gonflement se propage dans des zones assez étendues et affecte le plus souvent les lèvres ou les paupières.

les causes

Urticaire est une réaction cutanée allergique à une substance qui, dans des conditions normales serait inoffensif, les cas aigus peuvent être déclenchées par une ou plusieurs substances, également très différentes, et le plus commun d'être trouvé entre:

  • les médicaments,
  • aliments,
  • morsures ou piqûres d'insectes.

La cause de la forme chronique est par ailleurs souvent difficiles à détecter et, bien que la cause est actuellement inconnue, on pense qu'il est lié au système immunitaire du patient qui déclenche la réaction.


Certaines formes de l'urticaire chronique aggravent lorsque le flux sanguin augmente à:

  • chaleur ambiante,
  • l'effort physique,
  • stress émotionnel,
  • la consommation d'alcool,
  • fièvre,
  • hyperthyroïdie.

La détérioration de l'urticaire est également assez courant dans période prémenstruelle.

Certains patients développent une 'la pression de l'urticaire dans certaines parties du corps, en raison du travail qu'ils font: ceux qui sont assis pour la plupart de la journée pourrait développer une éruption cutanée sur les fesses, portant des ceintures trop serrés pourrait apparaître sur les signes de l'abdomen.

symptômes

La manifestation de la maladie affecte la partie la plus superficielle de la peau, est caractérisée par l'apparition de petites taches sur la peau, appelés papules, rouge, de petites lésions avec des bords épais qui peut même se joindre; cependant le principal symptôme de l'urticaire est démangeaison.

diagnostic

Urticaire antibiotique (http://en.wikipedia.org/wiki/File:Urticaria_2.jpg)

Urticaire antibiotique (http://en.wikipedia.org/wiki/File:Urticaria_2.jpg)

Diagnostic commence par un examen des antécédents médicaux du patient, suivie par une visite chez le médecin, tout d'abord vérifier que l'urticaire chronique est pas un symptôme d'une maladie plus grave, comme le 'hépatite ou l 'hyperthyroïdie.

Certains patients souffrent aussi de l'urticaire vascularite dans laquelle les capillaires, les petits vaisseaux sanguins de la peau, deviennent enflammés. La peau dans ce cas il démange tellement, mais peut durer plus longtemps; les zones touchées sont également évacuées après les ruches ont disparu et le patient peut souffrir de douleurs articulaires ou de la fièvre. Ces symptômes pourraient indiquer le lupus érythémateux ou même une tumeur, mais ces associations sont extrêmement rares.

Après l'exclusion de toutes les autres maladies, votre médecin vous posera des questions au sujet des contacts avec des substances qui peuvent avoir déclenché une réaction allergique, même si un pourcentage variable de 15 à 20 pour cent des causes chroniques est physique (déclenchée par le froid, la chaleur, la lumière du soleil ou par l'exercice).

Si après avoir résumé les antécédents médicaux, vous ne pouvez pas identifier la cause de l'urticaire vous prenez d'autres mesures: le patient est invité à tenir un journal pendant une semaine ou deux dans lequel écrire toutes les activités, tous les aliments et boissons consommés, la région et le moment où l'urticaire apparaît. De cette façon, vous pouvez identifier la cause.

Votre médecin peut vous prescrire des tests de laboratoire et si vous soupçonnez la présence d'urticaire vascularite peut être prescrit une biopsie de la peau.

Souvent, le patient est soumis à une régime avec l'élimination des allergènes, Ce régime contient des aliments qui déclenchent des réactions allergiques plus fréquemment. Réceptivité à un aliment particulier est confirmé si les symptômes après avoir disparu, réapparaissent une fois que la nourriture a été réintroduite. Mettez simplement la nourriture spécifique qui provoque le problème est identifié par la modification du régime alimentaire du patient.

Même si, toutefois, vous ne pouvez pas toujours identifier la cause spécifique de l'urticaire chronique, dans ces cas, il est dit que la maladie est  idiopathique. Les chercheurs conviennent néanmoins que la cause pourrait être représentée par des anticorps présents dans le sang qui réagissent contre les tissus du corps.

durée

Chaque épisode d'urticaire dure plus de 24 heures et disparaît souvent dans les deux ou quatre heures.

Soins et traitement

éruption cutanée allergique sur le bras (http://en.wikipedia.org/wiki/File:Urticaria_arm.jpg)

éruption cutanée allergique sur le bras (http://en.wikipedia.org/wiki/File:Urticaria_arm.jpg)

Tout d'abord, si la cause est connue, elle doit éviter afin de prévenir la réaction, mais si la cause est inconnue, vous aurez à attendre pour le désordre régresser lentement.

Vous pouvez prendre des médicaments spécifiques pour contrôler les démangeaisons, aujourd'hui la plupart des gens utilisent le non sédative antihistaminiques comme, loratadine (Claritin), la cétirizine (Zirtec®) Si elles ne sont pas assez, vous pouvez ajouter d'autres antihistaminiques, tels que la cimétidine ( Tagamet®) ou ranitidine (Ranidil®, Zantac®), couramment utilisés comme médicaments anti-ulcéreux, qui récepteurs bloc H2 (Note de l'éditeur: En Italie, cette double approche est à peine utilisée). La combinaison de ces deux types de bloqueurs peut parfois mieux pour soulager les symptômes. Le traitement doit être individualisé et a continué sous surveillance médicale étroite.

Pour les formes les plus sévères de l'urticaire, ils peuvent être utilisés antihistaminiques plus puissant, mais il faut prendre soin, car elles provoquent la somnolence et d'autres effets secondaires, bien que ceux-ci régressent avec l'usage.

Les corticostéroïdes (cortisone) comme la prednisone (Deltacortene®) peut garder les symptômes sous contrôle, cependant, ils sont rarement utilisés en raison d'une utilisation prolongée provoque de graves effets secondaires; l'approche optimale prévoit la limitation de la dose plus faible possible, utile pour la période de temps aussi courte que possible.

Plusieurs recherches en cours à l'avenir sera probablement possible d'avoir encore de meilleures thérapies; aux États-Unis par exemple, plusieurs nouveaux médicaments sont en attente d'être adoptée, agissant sur les différentes cellules de la peau ou bloc différent médiateurs histamine et représenteront une occasion supplémentaire pour les patients souffrant de ruches qui ont récolté quelques avantages des produits actuellement sur le marché .

Traduction par Elisa Bruno

examen scientifique et la correction par le Dr Guido Distemper (pharmacien)
Les informations contenues dans cet article ne doit en aucun cas remplacer la relation médecin-patient; au contraire, il est recommandé de demander conseil à votre médecin avant de vous mettre en œuvre un conseil ou d'une indication donnée.