Le régime alimentaire pour prévenir et guérir les hémorroïdes

Sommaire de l'article
Le régime alimentaire pour prévenir et traiter les hémorroïdes: découvrir les aliments recommandés et éviter
Diet-counter hémorroïde

l'alimentation Elle joue un rôle majeur dans l'apparition et la prévention de la maladie hémorroïdaire, trouble qui implique l'inflammation et l'enflure des hémorroïdes. Quatre degrés de gravité de la maladie: grade I hémorroïdes avec des saignements durant la défécation, les hémorroïdes de grade II avec prolapsus mais retour spontané, III hémorroïdes avec le prolapsus et le besoin de repositionnement manuel, de grade IV hémorroïdes prolapsus permanente de qualité. symptômes Souvent, ils sont des démangeaisons, des brûlures, des saignements, des douleurs pendant la défécation, et en particulier dans la position assise. Les facteurs prédisposants sont nombreux: de la constipation prolongée, ce qui favorise la rupture des veines hémorroïdaires à cause de la pression intra-abdominale, la diarrhée chronique, de l'obésité à la faiblesse des parois de la veine à une alimentation déséquilibrée. Et il est le régime alimentaire, ainsi qu'un mode de vie sain, de prendre un intérêt dans l'accomplissement de son rôle de première importance dans la prévention et le traitement de ce trouble.


Aliments à éviter

Les aliments riches en fibres pauvres ne sont pas recommandés pour les personnes souffrant d'hémorroïdes, car ils ont tendance à ne pas favoriser la le transit intestinal, absolument être restauré en cas de constipation et de diarrhée. Ne doit jamais être raffiné céréales comme le pain blanc, les pâtes et les produits de boulangerie ne pas toute que des collations. Irritant pour la muqueuse anale sont les aliments épicés, l'alcool et le café, qui devraient être consommés avec modération.

Les aliments recommandés

A la différence du discours par rapport à la aliments riches en fibres, utile pour favoriser le transit intestinal et de retour, puis, à un état de normalité de l'organisme souffrant de constipation ou la diarrhée.

Où sont-ils? Principalement dans les fruits et légumes, mais aussi dans le son, qui doit être introduit dans le régime progressivement pour éviter l'effet inverse, à savoir les attaques de dysenterie due à la consommation de fibres excessive. En bref, le mot est toujours l'équilibre.

Il y a aussi excellent avec des jus de fruits noirs comme les mûres, les cerises et les bleuets riches en anthocyanes et des proanthocyanidines, substances qui renforcent les veines ce qui les rend moins vulnérables à la pathologie ci-dessus. Véritable panacée de baies de cassis rouge et noir contiennent des substances précieuses dans le traitement des hémorroïdes, ou la vitamine C, la rutine, et de minéraux. Enfin, il est important d'incorporer dans les aliments riches en fer tels que le régime de melon: le saignement en raison d'hémorroïdes implique souvent une perte importante de cette substance, qui est ensuite restauré par l'alimentation. Une bonne alimentation est associée à un mode de vie sédentaire pas, et l'utilisation de crèmes apaisantes à base d'acide hyaluronique, sans aucun doute aider à soulager la douleur en réduisant le temps de guérison.

la publicité du contenu de l'information