L’instructeur de conditionnement physique et de la confusion réglementaire en Italie

Sommaire de l'article

Par: Fabio Grossi et Michela Verardo


"Il n'y a pas de programme parfait, il est l'exercice parfait, il n'y a que le client et le commerçant qui le suit" (Busin et al., 2004). Et «Ceci est le résultat de la philosophie de l'Association Internationale des Sciences du Sport, mieux connu sous le nom de l'AISS, l'association de premier plan dans la formation de remise en forme Personal Trainers. La philosophie qui met l'accent sur deux entitésà bien défini, le client et le "professionnel"; mais qui è ce professionnel? qui è l'entraîneur en genre et en ce que è son rôle dans l'environnement où il agit?
Il existe une littérature sans limite sur le client, comme le fidèle, la façon de communiquer avec lui, quoi dire, quoi faire; et l'instructeur comme il est, ce qu'il fait? comment è motivé, comme è satisfait de son travail, parceé fait ce travail, ce qui le pousse; Il ne l'instructeur pour satisfaire, à la passion, d'éduquer les autres, de se sentir "quelqu'un »ou "paraître «quelqu'un?
Le monde du fitness en Italie è évolutif et è développés ces dernières années, peut-être un peu trop vite, ce qui crée inévitablement la confusion qui caractérise les activitésà qui ne dispose pas d'une identité préciseà professionnel, typique de tout ce qu'il yò croissance rapide  sans normes de référence qui protègent l'utilisateur et le professionnel en termes de santé et dell'incolumità (Adami P. ,, 2002/06).
Seulement dans les années 90, il prend forme "Fitness ', grâce à la collaboration entre les formateurs, les médecins du sport, des diététiciens et des psychologues dans lequel sont placés un certain nombre de fédérations et associations, la plupart du tempsù autonome, dont l'objectif principal "Il devrait «être la formation des formateurs (FIAeF, 2002). Dans le passé, les activitésà pratiqué étaient pour la plupartù sport uncoded dispensés par du personnel non qualifié, les instructeurs visages plusù l'apparence que l'être, avec une attitude typiquement narcissique.
le terme narcissisme Il vient de Narcissus, les jeunes qui selon la mythologie grecque est tombé en amourò de sa propre image reflétée dans une fontaine. Dans sa forme normale narcissisme è l'amour que nous ressentons pour nous-mêmes, pour notre peuple (SICA, 2001). Très bien, jusqu'à ce queè pas de frontières sur le pathologique et devient une anomalie dans laquelle l'individu a un excès d'admiration envers lui-même (SICA, 2001). Le narcissist montre une forte conviction de son importance et d'être "unique dans le monde », extraordinaire, sublime, parfait. Le sujet exagère toujours ses succès, les résultats obtenus, leurs propres capacitésà et il souligne comment ses problèmes spéciaux; son succès a le mérite, la chance n'a rien à voir. même aujourd'hui è plutôt facile d'entrer dans un gymnase et notez l'instructeur -e quelques Client- et pose "pose 'en face du miroir, en contemplant leur physicalitéà. À ce stade, on se demande comment instructeur s un débordementé peut satisfaire les besoins d'un client typique, qui se sentent souvent le besoin d'être compris, accompagné, avant d'être écouté "Il a été entraîneur.
Pourtant, jusqu'à très récemment dans les députés ISEF, Instituts à la formation des professeurs d'éducation physique, l'aptitude n'a pas été couverte, sauf dans une expérimentation et à l'extérieur des programmes. Il y a quelques années, dans le cadre des cours universitaires de sciences, nous sommes introduits et organisé des classes de maître, maîtres et "amnistie "pour remédier au moins en partie à la grande confusion qui règne dans les centres de fitness en Italie.

La profession d'instructeur de conditionnement physique a sousìau cours des dernières années un certain nombre de changements liés à la fois l'évolution des différentes activitésà liées à elle, est à de nombreuses découvertes scientifiques qui ont eu lieu dans les disciplines qui étudient le système humain dans la situation d'apprentissage, comme la psychologie et la pédagogie.
Jusqu'à il y a quelques années, le rôle de l'instructeur a été confiée à une personne qui pratique un sport donné à un niveau acceptable et que soit déclaré pour enseigner les mouvements de base qui caractérisent telle ou telle discipline (Buck, 1996). Actuellement, l'enseignant doit se soucier de l'étude du processus d'enseignement et le comportement des éléments qui la composent, d'une manière scientifique et systématique, afin d'identifier les facteurs qui facilitent et supprimer ceux qui l'entravent. Le formateur est pas simplement demandé de transmettre ses compétencesà et de connaissances, mais aussi d'éduquer, d'organiser, collaborer, et surtout, motiver le choix de moment en moment ilò que è optimal pour le client ou groupe de clients (Daino, F.I.N., 1996).
Afin de mener à bien ce rôle, ils sont objectivement nécessaires pour les qualités particulières de disponibilitéàsouplesseà et la compréhension non séparé par une mise à jour continue de motivation élevé afin d'améliorer leur niveau de compétenceà et de la connaissance (Daino, 1996).

L'instructeur de conditionnement physique et de la confusion réglementaire en Italie
des moyens d'enseignement "être relation continue et systématique avec d'autres personnes" (. Bonifazi M. et al, 1996) et donc se rapportent à un ensemble de situations qui changent dans des directions qui pas toujours l'instructeur est en mesure de guider ou de contrôle, quelles que soient ses bonnes intentions; aussi le meilleur professionnel est de mener à bien ses activitésà dans des situations psychologiques personnelles ne sont pas idéales, et en tout cas doit effectuer son travail. Et «peut-être dans ces situations critiques qui se dégage de la personnalitéà plus profonde que la capacité de l'instructeurà pour bien faire leur travail. Le vrai professionnel voit, entend et ressent leur rôle, ou ensemble de valeurs, des attitudes, des opinions, des comportements qui constituent le prototype de bon professionnel; quelle è sûrement è vous ne pouvez pasò ont pas conscience de leur propre philosophie de l'enseignement, que ce soit simple et facile ou très complexe et articulée; ou parceé non, copié à partir d'un certain succès des enseignants.
On croit que la première capacitéà demande à un instructeur de conditionnement physique -et pas seulement- est celui d'avoir pratiqué pendant un certain laps de temps, à un niveau acceptable, que la discipline spécifique. pour "période de temps »pourrait "accepter "les 36 mois qui sont nécessaires par exemple à un instructeur pour assister à un cours de spécialisation universitaire (cf. Décr Rett Univ Genova, n 2736 du 25/05/2006.....); la déclaration "niveau acceptable" è malheureusement, codé en dur et ne pas avoir juste pour coller au bon sens et la capacitéà instructeur critique elle-même. Il est jugé nécessaire d'avoir connu de première main les différentes étapes du processus d'apprentissage, de la première à la finale ceux, afin de mieux transmettre les informations nécessaires pour passer les sections les plus techniquesù difficiles et compliquées, aussi bien queé comprendre la  sentiments qui essaient notre client lorsqu'ils effectuent un certain exercice ou un certain type de formation.


RÉFÉRENCES

  1. P. Adami, "Fitness en Italie? Un monde sans règles ..", FIAeF Bureau de presse, Roma 2006.
  2. P. Adami, "Les visages de remise en forme, entre l'histoire, le mouvement, la santé et l'économie", Università de Rome-Tor Vergata, Master "la gestion de l'économie et de sport"2006.
  3. Bonifazi M. et al., "L'enseignement manuel pour la formation des formateurs 1° et 2° niveau", Fédération de natation italienne 1996.
  4. Cerri U., "comment è Il aperçut la figure de Personal Trainer"Par Fitness&Sport, Edizioni Leonardo da Vinci, Milan, n. 1 2005.
  5. A. Daino, "Les éléments de la psychologie et la pédagogie des cours pour les entraîneurs de 1° et 2° niveau", Organisé par l'enseignement technique du secteur de la piscine Fédération italienne 1996.
  6. Décret du Président du Conseil régional du 11 Février 2003, n. 4, "exigences techniques, l'assainissement et la sécurité des installations et équipements pour l'exercice de l'activitéà gymnastique, musculation, entraînement physique et activitésà Moteur pour la troisième età, Conformément à l'art. 29 de L. R. 02/05/2002, n. 6".
  7. résolution du Conseil de Reg. No. 1727 du 23/12/2005.
  8. Musumarra L. et al. "La discipline de l'activitéà et le sport automobile en Europe: protection des consommateurs entre le droit du sport, de l'état et de la communauté", Extrait du projet européen "gymnases Sure", Disponible à www.palestresicure.net
  9. L. Sica "Narcissisme tics de masse", La République, 22/07/2001.