Bien-être: les Italiens font trop peu de sport

Pour atteindre ce résultat a été le sondage Eurobaromètre présenté à Bruxelles, qui a également révélé l'autre, à savoir que 40 européen est consacré à des activités sportives au moins une fois par semaine, sont 25 citoyens qui restent à leur aise, au moins à partir de cette point de vue
sport

Les Italiens sont devant plus de sport TV qui, en fait, sont tous les athlètes quand il vient à critiquer l'entraîneur-chef de l'occasion du National Coupe du Monde de Football, mais à peine plus que l'emplacement idéal dans votre salon où il y a un engagement à cracher des jugements sur l'habileté de l'athlète ou non en service, il passe au-dessus.

En bref, les Italiens font peu de sport, ou plutôt, pratiquent peu ou pas de sport par rapport à la moyenne des autres pays européens, au point que, avec la Grèce et la Bulgarie, nous sommes parmi les derniers pays européens où les gens se livrent à des activités sportives ; il semblerait du fait opposé les données que seulement trois pour cent des Italiens sont dédiés à ce sport, contre la moyenne des 27 autres pays de la UE où pratiquer les sports sont des citoyens de 9 pour cent.


Pour atteindre ce résultat a été le sondage Eurobaromètre présenté à Bruxelles, qui a également révélé l'autre, à savoir que 40 européen est consacré à des activités sportives au moins une fois par semaine, sont 25 citoyens qui restent à leur aise, au moins à partir de cette point de vue. Il vient de voir que les Etats sont les plus "sport" et ici, nous constatons que la plupart des sports est pratiquée en Europe du Nord qu'ailleurs, l'Irlande, la Suède, la Finlande et le Danemark en haut, et plus "hommes femmes actives, en particulier chez les jeunes.

Inutile de dire que, plus sédentaire les expose à des risques pour la santé; nous pensons à l'obésité, mais nous pensons aussi à d'autres risques, tels que les maladies cardiovasculaires.

"Avec le traité de Lisbonne, l'UE a un devoir d'encourager le sport, les activités - Il a dit la présentation des résultats du commissaire pour le sport, Androulla Vassiliou - et nous prévoyons de le faire en particulier en ce qui concerne les personnes plus "âgées, que les attivita 'physique peut obtenir des avantages de santé grand". La présentation a été également assisté par le président de l'UEFA Michel Platini se rappelant"le rôle central des fédérations sportives européennes pour garantir la pratique à tous les niveaux".